Prochaine Rencontre de prières : dimanche 15 novembre à Magalas (34)

Consultez le programme des rencontres mensuelles dans l'actualité ou sur les bulletins.


 


Icône d’Ardouane
Lieux d’apparition
Vie des saints associés aux messages

 

Icône d’Ardouane
Marie Mère des hommes
 
"Je vois en vision dans une lueur claire et non éblouissante, une grande Dame, vêtue simplement, tenant sous son bras un genre d’amphore, et de sa main elle régule la chute de pétales de roses qui en sortent. On a une impression cotonneuse, mais c’est très inexact en rapport à ce que je ressens de cette ambiance. Les pétales en tombant donnent l’impression de la chute de la neige. Mais les pétales encensent d’une odeur très subtile et donc le seul fait de respirer allège tout du corps humain et de son esprit ; c’est l’ouverture en la Mère des hommes, c’est l’abondance d’Amour et de Paix que Marie verse en chaque jour sur cette terre. Le sol est jonché de pétales qui ne se fanent pas et qui ne se froissent pas au contact des foulées humaines. Que de tendresse dans le geste de la Mère, Semeuse d’Amour et de richesses d’enseignements. Je n’arrive pas à distinguer son visage, car je pense n’être pas assez auprès d’elle pour me dévoiler sa magnificence. Il est écrit «Dessine et Peins.» Le sol est brillant de ce tapis de pétales, brillance douce et tiède au regard, c’est le chemin de Marie."

Cette vision, extrait du Message du 15 août 1993 a inspiré l'écrivain de cette icône "Marie Mère des hommes.

Ecriture
Icône de type grec.
Elle a été écrite en se référant à la vision du 15 Août 1993.
Le fond de l’Icône est de l’or, l’or n’est pas une couleur mais un reflet de lumière.
Les couleurs du vêtement de la Vierge répondent à la codification Byzantine.
Le bleu de la tunique symbolise l’humanité de la Vierge.
Le rouge du manteau, la divinité. En mettant au monde le Fils de Dieu, elle a revêtu la Divinité.
Les 3 étoiles que l’on voit sur son front, l’épaule droite, celle de l’épaule gauche est cachée par l’Enfant Jésus, signifient que la Mère de Jésus est restée vierge à la conception, à la mise au monde et après la naissance de Jésus.
Elle tient à la main un bouquet de roses qui laissent tomber des pétales, Elle est dispensatrice de grâces.
Les 7 roses symbolisent les 7 dons de l’Esprit.
L’Enfant Jésus de sa main droite bénit. Il tient dans sa main gauche le rouleau des Écritures, la Loi.
De part et d’autre de la Vierge se trouvent des lettres grecques, "Mère de Dieu".
À la droite de l’Enfant Jésus, nous lisons "Jésus Christ".
L’enfant Jésus n’a pas la tête d’un bébé mais d’un enfant mûr, ce pour satisfaire à ce qu’a dit l’Apôtre Paul dans Ephésiens 4,13 : « au terme de laquelle nous devons parvenir, tous ensemble, à ne faire plus qu’un dans la foi et la connaissance du Fils de Dieu, et à constituer cet Homme parfait, dans la force de l’âge, qui réalise la plénitude du Christ ».